5183-Chef de Projet Réponse Rapide aux Mouvements ( RRM)/5183


Durée : Six (6) mois renouvelables
Date de prise de poste : Immédiatement
Objectif général du poste


Sous la supervision du Chef de Base Gao et à travers l’encadrement technique du Coordinateur Consortium ECHO et des Coordinateur Techniques , le Chef de Projet RRM met en œuvre les activités du projet d'urgence dans les régions de Gao , Ségou et Sikasso, selon une démarche de qualité et en accord avec les résultats recherchés. Il assure la supervision, l’animation, l’encadrement et le renforcement de capacités de son équipe, et travaille en coordination avec les autres départements (techniques et supports) de la base. Il est en charge de :


  • (1)    Mettre en œuvre toutes les activités d'urgence et en assurer le suivi et le reporting ;
  • (2)    Encadrer, gérer et assurer le renforcement de capacités de l’équipe (Assistants, Superviseurs, animateurs et technicien KACHE) ;
  • (3)    Participer à la veille humanitaire et réaliser les évaluations 
  • (4)    Assurer la mise en œuvre, le suivi et le Reporting des activités RRM
  • (5)    Participer à la gestion administrative, financière logistique des activités, en toute transparence ; 
  • (6)    Assurer la coordination et la représentation du projet ;
  • (7)    Participer au suivi évaluation et à la capitalisation des activités du projet ;
  • (8)    Participer aux activités fonctionnelles et stratégiques des volets techniques et de la mission ACF-E au Mali.

Principales responsabilités

Objectif 1 : Assurer la mise en œuvre, le suivi et le Reporting des activités RRM


Le CDP est responsable :

  1. De la mise en œuvre du/des programme(s) en adéquation avec le cadre logique de l’intervention, le budget, les procédures logistiques et administratives ACF
  2. De la qualité des programmes mis en œuvre en conformité avec les standards techniques et de gestion de projet d’ACF et du RRM
  3. De connaître parfaitement son/ses projet(s), les enjeux, le cadre logique et les indicateurs, en disposant d’un exemplaire imprimé des documents contractuels bailleurs, et de partager l’information avec ses équipes
  4. De l’identification des contraintes techniques/ logistiques liées à la mise en œuvre de ses projets
  5. De la proposition de solutions techniques innovantes pour répondre à ses contraintes
  6. Du suivi de ses programmes, à travers les outils de suivi interne APR, sa présence régulière sur le terrain, un chronogramme mis à jour, l’analyse mensuelle du suivi budgétaire 
  7. De la visibilité bailleur et ACF sur les sites de son projet
  8. De l’écriture dans les délais des parties le concernant dans les rapports externes et internes à soumettre en lien avec les projets 
  9. De l’identification et de la mise en œuvre des mesures de sureté pour les équipes et les populations (site de chantier, site de travaux communautaires …)
  10. Assurer la gestion de la sécurité des équipes RRM
  11. D’assurer la communication auprès des autorités locales et des bénéficiaires, identifier et organiser les sites de distribution, et définir le mode opératoire de chaque distribution / intervention
  12. De planifier, organiser et superviser les distributions de NFIs / intervention Wash ou une assistance alimentaire en collaboration avec le Coordo EAH et Sécurité alimentaire si besoin, et produire des rapports de distribution/intervention à l’attention du Coordinateur Humanitaire ; 
  13. De planifier et organiser avec le département MEAL des enquêtes PDM après chaque distribution / intervention: échantillonnage, formation des équipes, supervision de la collecte de données, et écriture du rapport.


Objectif 2 : Encadrer, gérer et assurer le renforcement de capacités de l’équipe (Assistants, Superviseurs, animateurs et technicien KACHE)


  • 2.1. Briefer les équipes sur leur JD et veiller au respect par son équipe, 
  • 2.2. Organiser et piloter les réunions d’équipe, et faire des points individuels réguliers et exceptionnels au cas par cas ; Organiser des briefings et debriefings quotidiens avec les équipes pour organiser le travail ou faire le CR de mission, et en rendre compte au CDP et au Coordo Consortium,
  • 2.3. Organiser le travail de l’équipe : optimiser la répartition des tâches selon le potentiel des membres de l’équipe; Elaborer avec l’équipe les plannings et les gérer, assurer la répartition et la coordination du travail
  • 2.4. Élaborer et suivre les plans d’action individuels des membres de l’équipe. Réaliser un diagnostic des besoins de renforcement de son équipe et organiser des formations, en fonction de ses domaines de compétences ; Définir le contenu des formations techniques et former les équipes 
  • 2.1. sur les approches et concepts clés de la sécurité alimentaire et des moyens d’existence ou organiser les formations avec les collaborateurs internes (RP, coordination, siège, etc.) ou externes (services techniques, workshops des partenaires locaux, etc.)
  • 2.2. Apporter un appui technique et méthodologique aux questions quotidiennes des membres de l’équipe d’ordre intérieur, Apporter un support aux équipes sur la planification, l’organisation et la coordination du travail ;
  • 2.3. Assurer les entretiens d’évaluation des membres de son équipe et faire un suivi de ces entretiens en collaboration avec le Responsable RH sur la base ;
  • 2.4. S’assurer du respect par son équipe de la charte d’ACF et être intransigeant sur le respect du Code de conduite; rapporter au chargé de plaintes et de remontée d’information tout manquement au Code ;Gérer des difficultés d’équipe en s’appuyant sur ses assistants et suivant les cas, gérer le problème avec l'Admin RH sur la base.


Objectif 3Participer à la veille humanitaire et réaliser les évaluations 


  1. Evaluer et analyser le contexte humanitaire de la zone d’intervention RRM ACF au regard des informations collectées par les équipes 
  2. Contribuer à l’identification des points focaux et alimenter la base de données de contacts ;
  3. Sur la base des chocs identifiés ou à identifier, proposer des missions d’évaluation 
  4. Superviser les enquêtes multisectorielles
  5. Rapporter les informations récoltées au Coordonnateur du Consortium et DPA.


Objectif 4: Participer à la gestion administrative, financière, logistique des activités, en toute transparence


  1. Préparer les budgets ainsi que des plans prévisionnels mensuels de trésorerie ; 
  2. Faire le suivi systématique du budget du projet, identifier les problèmes liés à son exécution et prendre les mesures correctives pour y pallier ;
  3. Participer à la gestion administrative des agents ACF du projet sous sa responsabilité (contrat, planning, congés…).
  4. Planifier et organiser avec le département logistique toutes les sorties et activités de terrain, en lien avec le responsable programme SAME et le Chef de Base ;
  5. Mettre à jour les BDD de commerçants, évaluer et identifier avec le Coordo Consortium et le logisticien de la base, les commerçants partenaires du KACHE, selon la méthodologie prévue,
  6. Préparer la commande de besoins mensuels avec le département logistique et assurer le suivi des achats ;
  7. Mettre en place un plan d’archivage et s’assurer son maintien à toujours tout le long du projet ;
  8. Assurer le respect des règles de sécurité par son équipe et remonter toute information liée à la sécurité au Chef de base et/ou au Référent Sécu de la base.


Objectif 5. Assurer la coordination et la représentation du projet


 

  1. Participer activement aux différentes réunions de concertation mise en place dans le cadre de l’implémentation du projet
  2. Participer au développement d’un réseau de collaboration avec les opérateurs locaux et les institutions gouvernementales sur la base d’une approche de représentation, de négociation et de renforcement des capacités,
  3. Elaborer les protocoles de collaboration technique et financière, en lien avec le Coordo Consortium, le chef de base et la coordination technique SAME ; Participer activement au suivi et au respect de ces protocoles de collaboration avec les Services Techniques et Sociaux, et des éventuels contrats de prestation contractés avec les partenaires privés dans le cadre du projet ;
  4. Participer aux rencontres et réunions de clusters sectoriels et autres groupes thématiques, ainsi qu’à toute autre réunion avec les différents partenaires et opérateurs locaux dans le domaine de la sécurité alimentaire ; être conscient de son rôle de représentation dans toutes les plateformes et fora de discussion et l’assurer de manière responsable et engagé.  
  5. Favoriser la coordination humanitaire, sous l’Egide d’OCHA régional, avec les autres acteurs humanitaires de la zone.


Objectif 6 : Participer au suivi évaluation des activités de sécurité alimentaire et nutritionnelle.


  1. Participer à l’élaboration du plan et des outils de suivi-évaluation des activités, d’avancement des réalisations et des indicateurs objectivement vérifiables, en collaboration avec le département technique et de suivi-évaluation ;
  2. Participer à la mise en œuvre du système de suivi-évaluation des activités et suivre les indicateurs d’activités et de résultats du projet, en étroite collaboration avec l’équipe de suivi-évaluation et à travers le suivi et l’accompagnement des équipes sur le terrain ;
  3. Participer à l’autoévaluation et à l’évaluation des actions, par des missions de terrain notamment ;
  4. Valider les rapports mensuels et les fiches de suivi remis par les assistants, superviseurs et animateurs ;
  5. Participer au traitement et à l’analyse des données d’enquêtes (baseline/endline, PDM, ENSAN, etc.) 
  6. Participer à la révision des outils de l’ENSAN, dans le cadre de la surveillance de la sécurité alimentaire et nutritionnelle, en collaboration avec les coordinations techniques SAME et NUT et les services locaux;  
  7. Contribuer à l’élaboration des termes de références et à l’organisation des enquêtes sur le terrain, s’assurer de leur déroulement effectif sur le terrain et contribuer à l’analyse des résultats. ;
  8. Organiser et animer les ateliers de capitalisation sur le projet.


Objectif 7. Participer aux activités fonctionnelles et stratégiques des volets techniques et de la mission ACF-E au Mali.


  1. Faire remonter des informations sur l’analyse du contexte, les approches mises en place et à développer afin de participer activement à la définition de la stratégie technique et opérationnelle d´ACF dans la zone en vue de nouvelles propositions d’intervention ;
  2. Participer à la dynamique d’intégration des différents volets d’intervention de l’organisation (Santé et nutrition, eau et assainissement et sécurité alimentaire & moyens d´existence) ; 
  3. Participer aux rencontres techniques et fonctionnelles internes à l’organisation (workshop).

Correspondez-vous au profil que nous recherchons ?

Niveau d’études/diplôme spécifique/ 

Niveau Bac + 4 dans le domaine de la sécurité alimentaire et des moyens d’existence,     ou tout autre diplôme équivalent.

Connaissances spécifiques /techniques souhaitées:

Très bonne maitrise de la gestion de projet (et approche axée sur les résultats) de Sécurité Alimentaire et Moyens d’Existence et/ou Urgences humanitaires (RRM spécifiquement) ; bonne connaissance des activités de transfert monétaire (en nature, en cash), en Suivi & Evaluation ; en évaluation des besoins dans une situation d’urgence

Expérience préalable nécessaire:

Expérience réussie d’au moins 1 année comme chef de projet dans le domaine  des Urgences ;

Expérience avérée en matière de gestion, de suivi et d’évaluation de projet, ainsi que de management des équipes

Connaissance de l’anglais souhaitable

Habilitées demandées

Grande capacité de coordination avec les acteurs locaux, les partenaires et les collaborateurs ACF ;

Grande capacité organisationnelle, maîtrise du cycle de projet, et rigueur dans le travail

Grandes capacités de management d’équipe

Capacités d’autonomie, d’adaptation et d’écoute

Grand sens de la communication

Grand engagement dans les valeurs humanitaires

Grande capacité d’analyse et de synthèse des indicateurs suivi pour le RRM 

Capacité de production de rapport de qualité sur les évaluations

Langues

Très bonne maitrise du français écrit et oral 

La connaissance des langues locales est un atout

Programmes informatiques requis:

Excel, Word, Powerpoint

 

Mobilité demandée (local- national international) et fréquence des voyages 

Beaucoup de déplacements sur le terrain dans les régions de Gao , Ségou et Sikasso.

Déplacement ponctuel en capitale

 

Environnement au Travail

Régulièrement fait face à de multiples demandes simultanées auxquelles il doit répondre dans l’immédiat. Le travail requiert de l’attention aux détails et doit être réalisé avec la qualité requise et ce dans les délais.  Régulièrement il fait face à des périodes de pointe requérant un rythme de travail accéléré et beaucoup de pression. Contexte d’intervention pouvant être sujets à des situations de conflit, où les interactions litigieuses sont possibles.


Notre paquet remuneratif


Nous proposons une incorporation immédiate à un Organisme dynamique d’envergure international incluant les conditions contractuelles suivantes :

  • Contrat de travail à durée déterminée: 6 mois renouvelables
  • Poste Basé à: Gao avec des déplacements fréquents à Ségou et Sikasso
  • Salaire entre 25 056 € et 31 000 € bruts annuel en fonction de l’expérience professionnelle et des responsabilités (il est inclu perdiem et frais de vie). Le poste est rémunéré conformément à la nouvelle politique de compensation '' contribution model ( V5)".

 De plus:

• Logement pris en charge par l’organisation.
• Les frais de transport jusqu’à la mission.
• Breaks d’une semaine tous les 3 mois , avec frais de transport vers la zone de référence à hauteur de 450 000 FCFA et de 215 € pour la semaine de break.
• 25 jours ouvrables de vacances par an.
• Assurance Maladie , Evacuation ,  Rapatriement, accident, voyage et vie.

• Allocations enfants hors mission ( participation aux frais de scolarité d'environ 100 euros / enfant pour les 3 premiers enfants 50 euro pour le 4ème enfant , 25 euro pour le 5 ème enfant).







Action contre la faim s'engage à prévenir tout type de comportement indésirable au travail, notamment le harcèlement sexuel, l'exploitation et les abus sexuels, le manque d'intégrité et / ou l'inconduite financière; Nous nous attendons à ce que tout le personnel et les bénévoles partagent cet engagement en adhérant à notre code de conduite et autres politiques connexes et seuls ceux qui partagent nos valeurs et notre code de conduite seront recrutés pour travailler avec nous.

Retour à la liste des postes
Postuler