Assistant Chef de Projet Réponse Rapide aux Mouvements/5189


Durée : 8 Mois
Date de prise de poste : Immédiatement
Objectif général du poste

Contribuer à développer le Mécanisme de Réponse Rapide de la mission d’ACF au niveau de la région de Gao, et des cercles de Bourem et d’Ansongo en particulier, en cas de crises humanitaires liées à des catastrophes naturelles ou aux conflits armés. Plus spécifiquement : 

  1. Développer le système de veille humanitaire de manière à assurer un suivi continu du contexte et de la situation des populations, développer les réseaux d’informations et stimuler les échanges,
  2. Participer au renforcement de capacités des acteurs locaux et à l’ancrage institutionnel des activités RRM, en particulier évaluer et former les points focaux assurant la veille et les comités d’alerte communaux, sous le lead des SLDSES,  
  3. Organiser, constituer les équipes et participer à la réalisation des évaluations multisectorielles en cas d’alerte, en collaboration et coordination avec OCHA et les autres acteurs humanitaires,
  4. Organiser la réponse et fournir une assistance immédiate aux personnes impactées par l’évènement (déplacements de populations, inondations, etc.).
  5. Suivre l’impact des réponses rapides et capitaliser sur l’activité RRM, en lien avec les autres acteurs. 

Principales responsabilités

Objectif 1Participer au développement du Mécanisme Rapide de Réponse d’ACF dans la région de Gao, selon une démarche de qualité

Objectif 2. Assurer la communication, le renforcement de capacités et l’appropriation locale du mécanisme RRM

Objectif 3 : Encadrer les équipes (les Superviseurs, animateurs)

Objectif 4: Participer à la gestion administrative, financière et logistique des activités.


Correspondez-vous au profil que nous recherchons ?

Niveau d’études/diplôme spécifique/ 

Niveau Bac+4 ou 3 dans le domaine de la sécurité alimentaire et des moyens d’existence,  en gestion de projets ou tout autre diplôme équivalent.

Connaissances spécifiques /techniques souhaitées:

Connaissances en gestion de projet, prévention de risque et catastrophe et interventions d’urgence, notamment des transferts monétaires (cash, vouchers)

Expérience préalable nécessaire:

Expérience d’au moins 1 an au poste d’assistant au chef de projet

Grande connaissance de la région de Gao

Habilitées demandées

Grande capacité de coordination avec les acteurs locaux, partenaires et les collaborateurs ACF ;

Grande capacité d’autonomie, d’adaptation et d’écoute

Grande capacité organisationnelle, maîtrise du cycle de projet

Grand sens de la communication

Capacités de remontée d’informations et de reporting

Langues

Bonne maitrise du français écrit et oral.

La maitrise des langues locales comme le Tamasheq, le Sonrhaï est obligatoire 

Programmes informatiques requis:

Excel, Word

 

Mobilité demandée (local- national international) et fréquence des voyages 

Au niveau local et régional, ponctuellement au niveau national 

Environnement au Travail

Régulièrement fait face à de multiples demandes simultanées auxquelles il doit répondre dans l’immédiat. Régulièrement le travail requiert de l’attention aux détails et est sujet à faire remonter des informations délicates, à traiter en discrétion. Régulièrement périodes de pointe requièrent un rythme de travail accéléré avec des délais qui créent de la pression. Des situations où le conflit est présent ou les interactions litigieuses sont limitées. Des situations d’urgence humanitaire potentiellement à gérer.


Notre paquet remuneratif

Action Contre la Faim offre une rémunération et des avantages sociaux très compétitifs, le tout dans un environnement de travail agréable et épanouissant.

Par ailleurs, nous portons également à la connaissance qu’Action Contre la Faim organise ses recrutements dans la transparence, l’équité, la gratuité et n’a jamais exigée ni acceptée des frais, des pots-de-vin, des paiements à aucun stade des processus de recrutements.

Action Contre la Faim appelle tous les demandeurs d'emplois à ne jamais accepter des paiements et les invites à dénoncer les personnes qui leur demanderaient des paiements dans le cadre du recrutement auprès de l’organisation.



Action contre la faim s'engage à prévenir tout type de comportement indésirable au travail, notamment le harcèlement sexuel, l'exploitation et les abus sexuels, le manque d'intégrité et / ou l'inconduite financière; Nous nous attendons à ce que tout le personnel et les bénévoles partagent cet engagement en adhérant à notre code de conduite et autres politiques connexes et seuls ceux qui partagent nos valeurs et notre code de conduite seront recrutés pour travailler avec nous.

Retour à la liste des postes
Postuler